Guide d’achat pour bien choisir sa cabine de douche

Comment choisir sa cabine de douche : les conseils d'une pro

Guide d’achat pour bien choisir sa cabine de douche

La douche doit être à la fois agréable à utiliser, fonctionnelle et adaptée à vos goûts en matière de décoration. Aujourd’hui, les possibilités pour cette dernière sont nombreuses et c’est pourquoi quelques conseils s’imposent pour vous permettre de faire le meilleur choix.

De quoi se compose une cabine de couche ?

Quatre éléments entrent dans la constitution d’une cabine de douche : le receveur, le cadre, la plomberie et la robinetterie. Si une douche achetée en kit dispose déjà de tous ces éléments, il serait plus judicieux de faire la sélection de chacun d’entre eux séparément afin d’avoir une douche qui s’adapte vraiment à vos envies, à vos goûts en matière de style et à votre fréquence d’utilisation. Il vous est ainsi possible de choisir la forme du receveur (carrée, rectangulaire ou en quart de cercle), le type du robinet à utiliser, l’accès qui à son tour détermine le type de portes à utiliser, etc. Il est possible d’installer sa douche soi-même. Notez que l’assemblage des différents éléments est plutôt aisé mais le raccordement, la maçonnerie de la douche et sa parfaite étanchéité nécessitent l’intervention d’un professionnel.

Retour en haut de page ↑

Emplacement et dimensions

Emplacement et dimensions sont forcément liés en cela que vous devez impérativement avoir une idée de son emplacement pour savoir quelle place vous pouvez lui consacrer. Il est important de tenir compte de l’emplacement des différents raccordements afin de réduire l’ampleur des différents travaux de plomberie. Il faut compter des côtés mesurant entre 70 et 100 cm pour les receveurs. Mais si vous souhaitez avoir plus d’espace vous pouvez aller jusqu’à 250 cm. Il faut par ailleurs laisser au moins 46 cm d’espace libre autour de la cabine de douche. Pour un espace extrêmement réduit, la meilleure solution est d’opter pour une douche en forme de quart de cercle.

Retour en haut de page ↑

Quel type de cabine de douche choisir ?

Retour en haut de page ↑

Les douches maçonnées

Ce type de couche nécessite l’intervention d’un professionnel car les travaux à faire pour sa mise en place sont assez lourds et prennent plus ou moins de temps. L’avantage est de pouvoir avoir une cabine entièrement sur-mesure. Il faut bien entendu s’attendre à ce qu’une cabine de douche sur-mesure soit plus coûteuse. Son avantage majeur est d’offrir la possibilité de s’adapter à l’architecture spécifique de l’habitation. Il est plus facile d’opérer un choix sur les parois, les portes et la robinetterie avec ce type de douches.

Retour en haut de page ↑

Les douches monoblocs

Elles se caractérisent par leur facilité de mise en place. Vendues sous forme de kit, il suffit juste de faire les raccordements nécessaires au réseau d’eau potable et d’eaux usées pour les installer. On y trouve parfois certaines options intéressantes comme l’éclairage ou des jets d’eau massants. Ces cabines de douches sont globalement moins chères que les cabines sur-mesure mais les prix peuvent augmenter en fonction des options incluses dans la douche et des matériaux utilisés. Il n’est toutefois pas possible de les personnaliser selon ses goûts et envies. Les matériaux utilisés sont presque systématiquement les mêmes à savoir de l’acrylique thermoformé au niveau des parois et du receveur et du métal chromé pour la robinetterie. On trouve en outre des parois transparentes en PVC ou en verre trempé.

Retour en haut de page ↑

Les douches à parois mobiles ou douches à l’italienne

Ces douches sont à mi-chemin entre les douches maçonnées et les douches monoblocs. Elles sont constituées d’un receveur et de parois. Les portes et le receveur sont quant à eux absents. Cette configuration nécessite néanmoins de multiplier les attentions particulières. Il faut d’abord veiller à prévoir un espace plus large et plus profond, à l’étanchéité parfaite du sol et à la bonne mise en place du système d’évacuation par une surélévation du sol.

Retour en haut de page ↑

Quel type de porte choisir ?

Il faut savoir que selon la manière dont il est possible d’accéder à la douche, le choix du type de portes va s’orienter de lui-même vers tel ou tel type. Ainsi, si vous choisissez un accès à la cabine de douche de face, vous pouvez installer n’importe lequel type de portes. Par contre, si vous choisissez d’y accéder par un angle, seules les portes coulissantes et battantes sont autorisées.

Retour en haut de page ↑

Les portes pivotantes

Ces portes-là sont faciles à utiliser mais nécessitent la disponibilité de l’espace qui les entoure. Elles peuvent donner lieu à des débordements de l’eau de la douche et nécessitent donc la présence d’un tapis de bain.

Retour en haut de page ↑

Les portes battantes

Les portes battantes s’ouvrent et se ferment un peu à la manière des fenêtres à la française ou à l’anglaise. Elles permettent d’éviter les risques d’écoulement de l’eau mais la mise en place d’une gouttière d’étanchéité est tout de même recommandée. Elles ne nécessitent par ailleurs pas la présence d’un espace important autour de la cabine de douche.

Retour en haut de page ↑

Les portes coulissantes

Les portes coulissantes sont une solution de choix pour optimiser l’espace autour de la cabine de douche. Malgré cette optimisation de l’espace à laquelle elles donnent droit, leur entretien peut poser quelques problèmes et c’est pourquoi, il est conseillé d’opter pour des portes coulissantes déclipsables car leur nettoyage est beaucoup plus facile. C’est le type de portes qui convient le plus aux douches en quart de cercle.

Retour en haut de page ↑

Quel type de robinet choisir ?

Retour en haut de page ↑

Le robinet mélangeur

Dans un robinet mélangeur, le réglage du débit de l’eau chaude et de celui de l’eau froide s’effectuent séparément. La température de l’eau est donc dictée par le mélange de l’eau froide et de l’eau chaude. Ce type de robinet est de moins en moins utilisé au profit du robinet mitigeur. Cela s’explique aussi par son utilisation peu économique.

Retour en haut de page ↑

Le robinet mitigeur classique

Le robinet mitigeur classique permet d’effectuer conjointement le réglage du débit et de la température en n’utilisant qu’une seule manette. Celle-ci peut être dirigée de haut en bas pour régler le débit et de gauche à droite pour régler la température de l’eau. Il est à la fois simple d’utilisation et économique.

Retour en haut de page ↑

Le robinet mitigeur thermostatique

Dans un robinet mitigeur thermostatique, la température de l’eau ne change pas mais le débit lui est réglable. Ce type de robinet convient surtout aux enfants ainsi qu’aux personnes âgées. Son utilisation est cependant déconseillée dans certains cas notamment si vous produisez de l’eau chaude par le biais d’un chauffe-eau instantané.